Logements coopératifs

Des logements abordables grâce aux coopératives de construction et d’habitation.

Concept

Le principe des « maîtres d’ouvrage d’utilité publique » est différent de celui du marché du logement habituel. En effet, les locataires sont également sociétaires des coopératives de construction et d’habitation. Les recettes locatives servent à couvrir l’ensemble des obligations et aucun bénéfice n’est distribué, permettant ainsi de maintenir les loyers à un niveau stable. Des moyens sont également disponibles pour garantir l’entretien des logements.

Les coopératives de construction et d’habitation ont pour but de créer et préserver des logements sains et abordables. Sans but lucratif, elles encouragent la cohabitation et l’intégration dans un esprit de solidarité.

Mixité et prix avantageux

Les coopératives encouragent la mixité. Les personnes socialement défavorisées doivent être prises en compte, tout comme celles qui ont des besoins particuliers ou des origines culturelles différentes.

Outre des logements avantageux, les coopératives de construction et d’habitation proposent une valeur ajoutée qui va bien au-delà du logement ou du lotissement à proprement parler. Les coopératives :

  • recherchent l’intégration de leurs locataires,
  • veillent aux préoccupations sociales de leurs communes,
  • privilégient souvent une architecture haut de gamme et
  • se concentrent sur les espaces extérieurs, favorisant ainsi les lieux de rencontre pour les quartiers environnants.

Les coopératives sont aussi actives en matière d’écologie et dans le domaine du concept de société à 2000 watts.

Caractéristiques

Les maîtres d’ouvrage d’utilité publique proposent des logements à toutes les catégories de population. Les coopératives de construction et d’habitation veillent à encourager la mixité, autrement dit un brassage de différents modes de vie, sans exclure les personnes défavorisées et en tenant compte des familles, des handicapés et des personnes âgées.

Les locataires étant membres de la coopérative, ils participent à la gestion de leurs logements.

Presque toutes les coopératives suivent le principe d’utilité publique. Échappant à toute spéculation, leurs logements sont en moyenne 20% moins chers que la majorité des biens en location.

Le respect de principes écologiques constitue l’une des priorités en cas de travaux de construction et de rénovation. Un entretien approprié, durable et rationnel des immeubles afin d’en préserver la valeur est également une préoccupation centrale.

Les coopératives procèdent de manière socialement responsable lors de transformations et de reconstructions. Les idéaux des coopératives ainsi que leur attitude sociale se reflètent également dans le choix des partenaires commerciaux et les adjudications de travaux.

Exemple de la coopérative Daheim

Les coûts et la qualité des logements de la coopérative Daheim sont en adéquation. Nos logements abordables sont régulièrement remis en état et modernisés d’un point de vue énergétique. Des logements ont ainsi été équipés récemment de systèmes de chauffage aux copeaux de bois, et d’autres évolutions sont prévues en termes d’énergies renouvelables.

Les représentants de notre commission de coopérative encouragent activement les contacts sociaux entre locataires et entretiennent des échanges réguliers avec le comité.

Daheim est membre de la fédération Coopératives d’habitation Suisse, l’organisation faîtière des maîtres d’ouvrage d’utilité publique.

L'habitat d'utilité publique en Suisse - un atout pour la société tout entière (PDF)

Tradition

Le but des premières coopératives, qui ont vu le jour il y a plus d’un siècle, était de créer de meilleures conditions de travail ainsi que des logements sains et abordables pour la classe ouvrière.

Dans les villes, la proportion de logements coopératifs est nettement plus élevée que la moyenne suisse, Bienne et Zurich étant en tête avec plus de 18% des logements occupés.

Le nombre élevé de coopératives de construction et d’habitation à Bienne remonte à l’âge d’or de l’industrie horlogère et la pénurie de logements abordables dans les années 40 à 60.

Cliquez ici pour en apprendre davantage sur l’histoire des coopératives de construction et d’habitation en Suisse:

Les coopératives de construction d’utilité publique en Suisse

Demain

La coopérative Daheim s’est fixé plusieurs objectifs pour les années à venir.

  • Promouvoir encore davantage la mixité et l’intégration sociale, à tous les âges et dans toutes les situations (logements pour personnes handicapées, accessibilité en fauteuil roulant, mains courantes et douches pour personnes âgées).
  • Créer de nouveaux logements coopératifs. Exemple : Gurzelen plus
  • Réaliser davantage de projets écologiques (en collaboration avec ProNatura pour la planification de nos espaces verts).
  • Planifier davantage de grands logements pour les familles ainsi que des logements pour les personnes âgées, à mobilité réduite et handicapées, lors de nouvelles constructions voire de rénovations.
  • Garantir de nouveaux lotissements encore mieux desservis par les transports publics.

Et enfin, dans la mesure de ses possibilités, la coopérative Daheim souhaite continuer d’évoluer.

Coopérative d´habitation Daheim
Route de Bienne 50, 2560 Nidau
Case postale 1356, 2501 Bienne
Horaires d'ouverture de nos bureaux
mardi & jeudi: 14.00 - 17.00 heures
Tél 032 361 22 37, Fax 032 361 22 30

by moxi